BIEN VENTILER LA TOITURE POUR PRESERVER SON HABITAT

La bonne ventilation d’une toiture, notamment lorsqu’elle est en zinc, outre d’assurer le confort des habitants, garantie une longévité  de  la  couverture  pouvant  aller  jusqu’à  100  ans.   En construction neuve, comme en rénovation, lors de l’aménagement de combles par exemple, l’aération de la toiture est capitale. Elle évite les problèmes liés à l’humidité et protège l’isolation. Aussi,   elle doit‐être prise en compte, dès sa conception et lors de sa mise en œuvre, par les architectes et les artisans.

RHEINZINK, premier fabricant mondial de zinc‐titane fait le point sur la bonne ventilation de la toiture zinc.

Pourquoi et comment ventiler

La toiture d’un bâtiment combine la charpente, le système d’isolation, l’écran sous toiture, la couverture, l’évacuation d’eau et les ouvertures. Pour éviter les désordres liés à la condensation et  à l’humidité, la toiture doit être ventilée.

Dans le cas d’une toiture en zinc ces conditions sont d’autant plus capitales pour assurer la durabilité de l’ouvrage. La ventilation est assurée par une entrée d’air en partie basse à l’égout, et une sortie d’air en partie haute au faîtage. La lame d’air en couverture zinc sera de 4 cm minimum pour des rampants jusqu’à 12 mètres et 6 cm pour des rampants supérieur à 12 mètres (selon la norme DTU 40.41 en vigueur). La lame d’air se situe en sous face du support bois, la volige. En cas d’isolation de la toiture, notamment pour des combles, la ventilation se fera entre la volige et l’isolant.

Deux options pour bien ventiler sa toiture en zinc

Pour ventiler une toiture zinc en pente, deux systèmes sont mis en œuvre par les professionnels de la couverture :

  • Égout et Faîtage ventilés

Ce système consiste à générer une circulation d’air linéaire entre le bas  (gouttière) et le haut de la couverture (faîtage). Pour les toitures en bac zinc, le couvreur utilise en partie basse des bandes d’égouts ventilées avec du zinc  perforé limitant l’intrusion des oiseaux, rongeurs, ou insectes par des perforations ou des ouvertures partielles.

En partie haute, il utilisera un faîtage ventilé double pente, mono pente ou contre mur selon la configuration de la toiture. Dans le cas d’une toiture deux pans, l’installation d’un closoir permet l’étanchéité du faîtage en empêchant l’entrée de poussière et d’humidité.

  • Chatières de toit
       

La seconde méthode de ventilation consiste à installer des chatières sur la toiture. Accessoire ponctuel, il est placé sur la couverture zinc  en partie basse à l’entrée d’air et en partie haute pour la sortie d’air.

Plusieurs modèles de chatière sont disponibles, triangulaires ou arrondis, et se soudent sur le bac de zinc de couverture. Les chatières s’intègrent à la toiture et possèdent une grille de protection en face avant. 

La ventilation pour assurer la pérennité du zinc, en savoir plus :

Cliquer ici