Une alternative aux méthodes traditionnelles de mesure de la charge microbienne dans les eaux pharmaceutiques

Les pharmacopées constatent les limites des méthodes de contrôle traditionnelles de la qualité de l’eau purifiée (EPU) et de l’eau pour préparation injectable (EPPI). Elles considèrent les différentes opportunités pour mettre en place de nouveaux procédés.
Dans ce cadre, BWT recommande la cytométrie de flux par laquelle un laser sert à comptabiliser les cellules d’un échantillon d’eau. Une technologie éprouvée pour le contrôle sur l’eau de consommation adaptée au modèle industriel.
AQU@Sense MB est un système de monitoring en ligne et en continu capable de détecter, de comptabiliser et de restituer en 20 minutes seulement le nombre exact de bactéries présentes dans les eaux pharmaceutiques. Il permet ainsi d’identifier, à un stade précoce, le risque de contamination, d’initier les opérations de désinfection moment opportun et de vérifier l’efficacité immédiatement.